Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

EN TRAVAUX

Code EAN13: 9782846813570

Auteur : SALES PAULINE

Éditeur : SOLITAIRES INT


   Expédié sous 4 à 10 jours
Extrait de la présentation

Une femme et un homme en bleus de travail, gilets fluorescents, pulls jacquard et casques de chantier construisent un algeco.

SVETLANA. - Elle, elle ne parle pas bien français. Elle vient de Biélorussie. Ici, y en a peu qui savent où c'est exactement, quelle langue on y parle, c'est une province ou un pays, qui le dirige, si c'est une démocratie et quand ont eu lieu les dernières élections. Tout le monde pense que les Biélorusses, ici vous pensez que les femmes biélorusses sont toutes blondes et grandes et qu'elles veulent devenir top modèle. C'est plus facile quand on est grand et blond que petit et brun. Et comme ça elles se retrouvent à quinze ans l'une sur l'autre, dans des camions, valises humaines cachées sous d'autres marchandises à passer la frontière. Des hommes leur ont fait croire que là où on est aujourd'hui vous et moi, que là où vous êtes, c'est le paradis, oui, le paradis
Vous vous en rendez compte que par rapport à ailleurs, la Biélorussie par exemple, le Japon, ou la Syrie, la Syrie c'est un bon exemple, c'est, oui, le paradis. Vos vies, le paradis, vous diriez pas ça quand même, parce que vous aussi vous avez vos problèmes, il y a la crise de chez crise, je suis au courant, alors franchement il faut pas croire que tout va bien. Pour vous, tout va mal, enfin moi depuis que j'habite ici, tout le monde le dit, ça va mal, avec la vie qu'on mène, ici tout le monde mène la vie attention ça fait mal. C'est bien non de mener la vie, de pouvoir mener la vie Et du camion, elles atterrissent prostituées sur la Canebière ou ailleurs, à Limoges, à Caen, et leurs bras n'ont plus de veines, des bras comme des passoires, que des trous, et si on les croise, si, ça vous arrive d'en croiser, au moins à la télé dans les docus, dans les journaux, et en vrai aussi, parce qu'elles existent, parce qu'elles marchent, en ce moment même elles marchent, elles tombent à genoux, elles dorment, elles s'éteignent comme des ampoules au milieu de leur rêve, elles se mettent du rouge à lèvres, elles attendent, et surtout elles attendent, elles attendent d'être au paradis, plus ici, hein, mais le vrai paradis. Si vous les croisez, je sais pas, vous avez de la peine, ou vous détournez la tête ou vous ne les reconnaissez pas parce que franchement vous imaginiez pas des Biélorusses comme ça. Moi je suis biélorusse et je ne parle pas le français tout à fait, même si oui plutôt bien vous trouvez, ni l'anglais impeccable mais je me débrouille, l'espagnol j'ai vécu deux ans là-bas, Cadaquès la frontière, et l'italien, quand on connaît l'espagnol ça vient vite, le russe c'est normal parce que tout le monde parle le russe en Biélorussie, il y a deux langues nationales mais là ce serait long à vous expliquer. Je pose du placoplâtre au paradis chez vous. Moi ça me va, c'est le paradis. Je travaille dans une boîte d'intérim. Il n'y a pas que des Biélorusses. Pas du tout. Je suis la seule Biélorusse en fait et bon en plus je suis brune et plutôt petite, enfin pas vraiment petite mais par rapport à la taille que vous donniez à une Biélorusse, donc personne ne me prend pour une Biélorusse, personne ne dit que je suis une pute. Tu es pas espagnole? Tu es pas italienne? Tu es pas polonaise? Eh non je suis biélorusse
  • ean
    9782846813570
  • Auteur
  • Éditeur
    SOLITAIRES INT
  • Genre
    Théâtre
  • Date de parution
    06/07/2012
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    96 g
  • Hauteur
    200 mm
  • Largeur
    125 mm
  • Épaisseur
    6 mm
Aucune actualité liée