Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

JOURNAL 1977-1990

Code EAN13: 9782846811934

Auteur : LAGARCE JEAN-LUC

Éditeur : SOLITAIRES INT


   Disponible
1957-1977

Je suis né en Haute-Saône, le 14 février 1957. Mes parents habitaient, dans le Doubs, le village où était né et avait toujours vécu mon père. Ils disent avoir déménagé sept fois en douze années mais je ne m'en souviens pas. Nous avons habité Seloncourt, je me rappelle ça, d'un côté de la cour et ensuite nous avons traversé la cour et nous sommes allés habiter dans l'immeuble d'en face. Lorsque ma soeur est née, nous sommes allés habiter la maison de Valentigney qui appartenait à ma grand-mère maternelle et d'où nous ne sommes plus jamais repartis.

Mes grands-parents paternels et maternels habitaient la campagne, cultivaient des jardins, élevaient quelques animaux et travaillaient en usine. Je ne suis pas certain que mon grand-père paternel travaillait en usine, il avait un triporteur, il avait été militaire et coiffeur. Mon père garda sa tondeuse et nous coupa les cheveux, à mon frère et moi, jusqu'à l'arrivée des Beatles, puis parfois le dimanche à nouveau lorsque j'adoptai ma tonsure actuelle. Lorsque mon grand-père paternel est mort, il mesurait 1 mètre 97, pesait 106 kilos et allait se remarier pour la troisième fois. On dit toujours ça quand on parle de mon grand-père paternel.

Mon père a perdu sa mère lorsqu'il était très petit, il avait deux frères beaucoup plus âgés que lui, son second frère est mort lorsque je n'étais pas encore né et la femme de son autre frère est morte aussi lorsqu'elle était jeune, elle avait eu des jumeaux mais ils ne se ressemblaient pas du tout. Mon père encore avait des cousins triplés, un garçon et deux filles et une des filles, mais je confonds peut-être, une des filles a eu quant à elle des jumeaux à nouveau, et le garçon des triplés, le cousin de mon père - lui, je le trouvais très très beau, un type immense - a eu un petit garçon qui est mort à 5 ans et ma mère dit que ses parents ne s'en sont jamais remis.

Mon père travaillait en usine, il était ouvrier puis cadre, mais j'étais déjà âgé lorsqu'il est devenu cadre. Ma mère ne travaillait pas lorsque j'étais enfant, puis elle est allée à l'usine à son tour, lorsque ma soeur est née, elle était ouvrière. Lorsque nous étions très petits, ma soeur n'était pas encore là, ma mère dit que nous étions très pauvres, que parfois, elle avait des trous sous ses chaussures mais je ne m'en souviens pas, je ne me souviens pas de la pauvreté, je me souviens juste que nous étions «juste», que nous ne pouvions pas aller en vacances mais je ne me rappelle pas que nous étions pauvres à ce point.

Le dimanche, on allait chez mes grands-parents et nous ramenions des légumes. Mon père élevait des lapins et nous les mangions.
  • ean
    9782846811934
  • Auteur
  • Éditeur
    SOLITAIRES INT
  • Genre
    Théâtre
  • Date de parution
    04/12/2007
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    736 g
  • Hauteur
    235 mm
  • Largeur
    150 mm
  • Épaisseur
    35 mm
Aucune actualité liée

Du même auteur - Voir tous